Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 08:41
La maladie, en terme d'évolution et non pas en terme d'échec.

Je sais que certains vont être touchés par ce que j'ai écrit et je reste à disposition pour en parler. J'ai beaucoup travaillé sur cet aspect de la vie qui inclut la mort et ma vision est plus nette, plus claire.

Nous sommes tous dans des configurations différentes. Dès nos premiers pas sur terre, notre unité se symbolise par des actes et se déploie selon certaines aptitudes qui profondément ancrées ne subissent que très peu le déroulement du chemin de vie sur terre.
Je me suis longtemps posée la question de savoir si ma réalité était une configuration imposée ou si je me l’imposais à moi-même comme un film dont je suis l’actrice principale.

Tous ces rôles que j’ai endossés et que j’endosse du plus formidables ou plus mauvais correspondent bel et bien à cette unité qui est la mienne et qui est exploitée en matière dans tous les sens.(emploie du temps scolaire lol)

Cette formule mystérieuse que je décrypte un peu plus chaque jour comme le fut la stèle de Champollion qui finit un jour par donner son histoire….Mon histoire !


Mon histoire se revendique d’un manifeste édulcoré que m’ont transmis mes ancêtres : il est comme un pacte que j’ai signé en venant sur terre avec les bons et les mauvais côtés.

Ce pacte est tellement complexe que nous nous perdons dedans et il est difficile de trouver sa propre voie dans ce méli-mélo de chemins de vie qui s’entrecroisent.
Le choc de reconnaître parfois ici et là dans le décryptage de merveilleux trésors et aussi des tas d’immondices.


Tout ceci pour en venir au fait de ma réflexion.


On nous culpabilise et on se culpabilise parfois de bien des maux. Par exemple, la maladie.

Certains tombent malades et d’autres pas. On pourrait s’arrêter là dans le raisonnement mais c’est bien trop simpliste.
On tombe malade parfois parce qu’on a une mauvaise hygiène de vie et parfois on tombe malade aussi sans savoir pourquoi.
Ceux qui transmettent le désordre en disant que la maladie est avant tout de notre façon d’appréhender la vie ont raison mais ont également tort.
Ces configurations qui nous sont propres contiennent des codes qui vont travailler la maladie également.

La transmission génétique est indéniable et on n’y peut strictement rien, si ce n’est l’accepter et la travailler telle qu’elle est.
Par travailler j’entends, l’accepter tout en sachant que sa présence est souvent équilibrée par la présence d’autres facultés.
Dans cet ensemble qui est le nôtre et qui se doit d’être, celui qui aurait l’audace de se battre contre soi-même perdrait inévitablement la bataille.

Alors à toutes les personnes qui déclarent une maladie programmée depuis des lustres et qui perdent beaucoup de temps à se battre contre elle plutôt que d’accepter son message et de le reconfigurer de manière à non pas la modifier mais donner à cette mémoire Trans générationnelle un nouveau langage qui va permettre non pas de la modifier mais de modifier notre façon de la vivre.


C’est en ce point que la transformation s’opère.

En modifiant, non pas le code intrinsèque de la maladie mais en modifiant notre façon de l’incorporer en nous.


Ainsi celui qui aura perdu la vie plutôt que l’autre qui aura vécu quelques années de plus avec la maladie aura eu peut être la chance de comprendre le processus que j’explique et le temps alors n’entre pas en ligne de compte dans l’expérimentation sur terre qui amène, mène à la connaissance.


La mutation de l’espèce humaine dans cette évolution intègre de façon parfaite cette thématique.

Alors si je devais être emportée par une désorganisation complète de ma nature, j’aurai au moins transformé ma capacité à l’accepter car elle fait partie de mon unicité et de mon évolution en tant qu’être humain. Nous finissons tous par mourir.

Mourir c’est évolué…Et je suis fière de pouvoir transmettre à mes enfants, une vision saine de la vie qui inclut la mort comme moteur essentiel.

J’évolue…Tout simplement.

Laurence 2016

Published by ledivinparadoxe - dans MES VOYAGES ICI ET AILLEURS
commenter cet article
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 19:00
Nos corps essaiment...

Dans la paume de ma main
Toutes ses libellules en paraboles
Qui dansent…
Le soleil cadre leurs ailes
Giclent des étangs encore incertains...
Tracent direct vers le ciel
En reflets bleuet pâle,
Un rêve,
Un destin,
L'éclat diamant d'un idéal !
Du bout de tes doigts en glisse digitale
Une photo en macro.
Aux grands vents, un jour, tu lis
En secret, la carte de mes continents
De ma toute première parole
Au tout premier commencement
Ton premier mot dit
Je t'aime
Sur ma Ligne d'amour
Croise ma ligne de vie
Nos corps essaiment

Laurence

Published by ledivinparadoxe
commenter cet article
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 14:49
Into the wild

Dans le wild, mon cœur se fige.

C'est la terre du Nord, si froide, si abandonnée que mes pensées s'enfuient.

Dans un coin, le sarcasme d'éternité qui me souffle la futilité de l'existence, et les vains efforts de mon être...

Oui, je suis blessée...et je me défile....

Parmi les ombres immobiles et glacées, j'ai plus d'un regret qui dérive dans une fugue boréale.

Je peine à en crever dans l'impasse d'un printemps oublié...

La cible est touchée, je suis blessée :

Vague de l'air, je dérive au flanc du jour contre un noir sidéral...En attendant l'inconditionnelle faveur de Dieu.

Laurence, terre 2016

Published by ledivinparadoxe - dans POESIE
commenter cet article
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 18:24
CELLE

Celle que j'habite dans ce regard reste éternelle.

Published by ledivinparadoxe - dans TEXTES
commenter cet article
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 18:22
OSMOSE

Elle est si bleue, si ronde, si douce, l'osmose qui me vient, me marie au monde dans un instant d'éternité. Elle est si parfaite et si précise qu'elle semble travailler jusqu'à la moindre cellule de ma constitution.

L'air dans lequel je bouge possède enfin la densité de l'eau et chacune de mes sensations se développe au ralenti ; amène à la pensée le plein poids de ma présence.

Au cœur de moi, cet océan qui creuse des latitudes insoupçonnées, ce renversement que je déploi...e en mouvement. La construction de mes sens est conscientisé et ne craint plus le flanc à la proue qui tranche de si grandes brèches dans les esprits.

Tout ce qui va de Soi ne chutera plus dans des abysses d'interrogation et de doute.

Je me berce de l'apesanteur de la terre au creux de la vague, les yeux tournés vers le ciel.

Laurence.

Published by ledivinparadoxe - dans POESIE
commenter cet article
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 16:35

Larimar--3----sa-perle-copie-1.JPG

Published by ledivinparadoxe - dans BIJOUX Laurence's Creations
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 18:44

collage_2013-04-23_12-19-08.p.jpg

Published by ledivinparadoxe - dans MES VOYAGES ICI ET AILLEURS
commenter cet article
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 14:47

Là où je réside et pourtant ne peux pas rester...


Dans ces grands développements d'âmes que la peau ne sait contenir,
tu m'aides à me sentir plus être plus que je ne suis à même de saisir.
Traversant la voie lactée, impliquant en mon être, la somme des chocs qui font ma rencontre au monde.


Toutes ces choses que tu me glisses à l'oreille, et que j'écoute à l'instant, sans pouvoir les comprendre, que je devine à peine dans la rumeur de tes rayons.

Cet éclatement qui donne à la vague son mouvement et à mon esprit, l'envie de glisser dessus.


Tu me souffles les secrets d'éternité, le recueil des mondes entremêlés, et le jour suivant,

 

 

Mon ange, tant que j'existe.

Laurence.

 

10474450 655552751198393 4302385449844037469 n[1]

Published by ledivinparadoxe - dans MES POESIES
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 14:05

Pierre-de-lune--5----perle---Gde-lune.JPG

 

C'est une pierre essentiellement féminine.
Très précieuse en cas de stérilité et de ménopause.
Elle favorise un bon équilibre hormonal.
Elle est excellente lors des douleurs de la menstruation et des troubles des règles.
Après une grossesse, la femme portera la pierre de lune encore deux mois.
Elle protège des accidents.
Elle apaise les douleurs gastriques et lutte contre la rétention d'eau.
La pierre de lune permet les rêves prémonitoires.
Elle développe l'intuition.
Apporte douceur et tolérance pour les personnes dures et sévères.
Elle amène protection aux voyageurs et porte chance

 

 

Published by ledivinparadoxe - dans BIJOUX Laurence's Creations
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 14:00

 

 

Labradorite -19- & Elfe-fée

 

https://www.facebook.com/guyard.laurence

 

guyard.laurence@yahoo.fr

 
 
 
Pendentif labradorite et sa sirène

 

Published by ledivinparadoxe - dans BIJOUX Laurence's Creations
commenter cet article

Présentation

  • : Le divin paradoxe de Yaris
  • Le divin paradoxe de Yaris
  • : Les yeux dans les étoiles et en même temps l'univers est et n'est pas. N'oubliez jamais les deux pôles de la Vérité, l'Absolu et le Relatif. Méfiez-vous des demi-vérités...
  • Contact

Pages