Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 16:48


laurence

Il y a bien longtemps de cela, les hommes étaient liés à ceux qui vivaient dans l'eau.

Ils nous inspiraient, ils prédisaient l'avenir.


Les hommes écoutaient et les choses se réalisaient , mais les hommes n'écoutent pas toujours très bien.


Le désir de l'homme de tous posséder l'amenait loin à l'intérieur des terres.

Le monde magique de ceux qui habitent les océans à fini par être séparé du monde des hommes.


A travers les siècles, leur monde et tous habitants ont dû abandonner.

 

 Le monde des hommes devenaient de plus en plus violent.


Les guerres éclataient les unes après les autres car il n'y avait plus de guides.


Et maintenant, ce qui vivent dans l'eau tentent encore une fois de rétablir le contact.

Ils ont envoyé quelques uns de leurs jeunes protégés dans le monde des hommes.


On les dépose dans la nuit noire, là où vivent les hommes.


Il suffit de croiser leur regard pour permettre à un homme de s'éveiller enfin.





    AVI577220272113351_000009.jpg



Les portes de mon cœur t‘invitent à découvrir un océan furie tempête d’eau
Quelque part, là où se creuse notre histoire, de la source aux pinceaux.

Et c'est notre histoire qui comme un fil d'Ariane nous conduit par les plus sombres chemins vers le soleil levant sur une plage de sable fin..
Et quoi qu'il arrive faire face à l'adversité qui voudrait nous séparer encore une fois...De notre source ; je ne le permettrai pas.

(Gab et Laurence)





Partager cet article

Repost 0
Published by ledivinparadoxe - dans MES PEINTURES
commenter cet article

commentaires

ADAMANTE 10/03/2010 18:06


C'est vrai les hommes n'écoutent pas toujours très bien, et c'est vrai qu'il y a des regards qui vous éveillent.


yaris 19/08/2009 00:27

et c'est notre histoire qui comme un fil d'ariane nous conduit par les plus sombres chemins vers le soleil levant sur une plage de sable fin..
Et quoi qu'il arrive faire face à l'adversité qui voudrait nous séparer encore une fois...De notre source ; je ne le permettrais pas.

gabriel 18/08/2009 20:51

Les portes de mon cœur t‘invitent à découvrir un océan furie tempête d’eau
Quelque part, là où se creuse notre histoire, de la source aux pinceaux.

Présentation

  • : Le divin paradoxe de Yaris
  • Le divin paradoxe de Yaris
  • : Les yeux dans les étoiles et en même temps l'univers est et n'est pas. N'oubliez jamais les deux pôles de la Vérité, l'Absolu et le Relatif. Méfiez-vous des demi-vérités...
  • Contact

Pages