Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 09:30
 
 
 
 

Le masque est une force
Tant qu'existe quelqu'un
qui désire te l'ôter : autrement
tu meurs dedans
comme le Masque de Fer

Tommaso Landolfi
 

S'écrier de l'absolu divin, est un tour de passe-passe…Un abus de terme qui pousse l'humain à se complaire dans l'idée qu'il « peut »à travers un sentiment de l'être universel et se perdre dans l'illusion qui lui permet de ne pas assumer ses responsabilités.



Quelle serait la différence entre l’homme et l’animal, si ce n’est cette conscience mise en demeure en permanence…

Quel est notre but, notre quête ?

 

Les masques tombent et les visages se décomposent dans un accès de l'un à l'autre permettant la compréhension de combien il est difficile de se tenir à la surface de son Soi sans subir l'influence de l'autre…

Et s'il n'y a pas de connaissances parfaites des êtres, il y a cependant une porte qui donne accès à son recez !

Plus l'égo est concentré, malmené et plus c'est facile. Il arrive parfois que l'individu plus fourbe que la mesure habituelle éparpille ce dernier afin de leurrer son entourage et parfois lui-même mais tôt ou tard : le naturel revient toujours au goulot..

L’homme est un animal qui s’oublie !

http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/123466.jpg
 
 
Terre à terre
pourquoi faire ?
Tous les soleils
sont dans le ciel

sa belle lumière
dans nos yeux
nous éclaire

Toi et moi
doux rêveurs
une plume au bout des doigts
de poèmes en poèmes..

Rêvons d'amour
toujours :

Et si d'aventure
quelques notes d'amertumes...
Comme des vagues d'écumes
que le vent crépite
en gerbe danse
blanche marguerite
bien au-delà des croyances
Cette voie !
http://image-photos.linternaute.com/image_photo/640/1283750188/1202022.jpg
 

Partager cet article

Repost 0
Published by ledivinparadoxe - dans TEXTES
commenter cet article

commentaires

alim 30/10/2015 15:38

je faisais le ménage sur mon pc et j'avais trouvé ce texte que j'avais écrit pour toi ,de prime abord , je n'arrivais pas à comprendre comment j'ai pu écrire ça et dans quel état j'étais ...j'avais certainement besoin à ce moment là d'une cure en psychiatrie ....voici cette lettre:

l'astre

J'avais brièvement parlé de l'arcane sans nom dans le précédent article , et je m’apprêtais aussi à parler de son binôme le Mat , mais ma plume s’était figée durant presque une année . Depuis je n'ai jamais pu terminer cet article , je sais maintenant que cet article sera le plus important que j'aurais à écrire , mais hélas , personne n'aura le droit de le lire excepté toi ...

Les énergies de ces deux arcanes sont colossales , emprisonnantes et destructrices , c'est des forces de charge égale mais de sens opposés , l'une est centrifuge tandis que l'autre est centripète , le Mat ne fait que s’autodétruire continuellement , et la Mort tue tout sur son passage ,( nihilisme vs prédation ) .
A l'origine , l'univers était né d'une fission , ou plutôt d'une séparation du tout ,
matière et anti-matière , masculin et féminin , positif et négatif ...etc...
Dans la représentation du tarot , l'arcane 21, symbolise ce tout intemporel , si on fait la somme des autres lames plus le Mat qui n'a pas de valeur , cela fera 210 (10*21) pour 21 carte , c'est a dire toutes les autres sont issus de cette arcane "Le monde" , selon une géométrie fractale .ceci pour te dire , qu'on avait tort de croire que le 21 était l'accomplissement ,au contraire
c'est le commencement .
si on prend le bateleur , qui est de valeur 1 , il faudra lui ajouter , la lame du jugement de valeur 20 ,
cela dans le sens admis , qu'après la mort , l'homme doit passer par le jugement et la résurrection pour accéder à l'éternité .
Mais , dans son périple il doit d'abord suivre le cycle ou faire les 12 travaux d'hercule , ou traverser les 12 stations de l'astre solaire ...
pour arriver devant la porte et sa gardienne , l'arcane 13 ,
a ces pieds , s'amassent les têtes couronnés , les valets et les courtisanes , implacable et intransigeante cherchant sans répit celui qui lui avait pris sa chair , et à qui elle avait pris les os , cherchant tous les deux cette fusion et complétude de l'être , dont chacun avait pris une partie
car dans le big bang , originel , un incident c'était produit , rompant l'harmonie statique de l'univers en y ajoutant la valeur complexe et imaginaire , la part du rêve ...

Si on superpose les deux lames , on s'aperçoit qu'elles sont dans la même posture et configuration comme s'il s'agissait d'un sujet et de sa radio aux rayons X .
le Mat pantin flasque et dé-charpenté , dé-numérisé , variable obscure dans une équation impossible ,
La mort , résolution du chaos , cherchant et fuyant en même temps sa délivrance , elle ne peut que tomber à chaque fois et irréversiblement dans les bras d'un autre Mat ... d'un autre sot quantique , tout comme son binôme continuellement en quête d'une nouvelle perverse narcissique

Présentation

  • : Le divin paradoxe de Yaris
  • Le divin paradoxe de Yaris
  • : Les yeux dans les étoiles et en même temps l'univers est et n'est pas. N'oubliez jamais les deux pôles de la Vérité, l'Absolu et le Relatif. Méfiez-vous des demi-vérités...
  • Contact

Pages