Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 09:47



Tes petites choses possédées

Que tu aimais en circonférences embrassées..

Au vide grenier !

Et aussi

Des tartines de groseilles

A même plus faim pauvre vieille

C'est pareil !



Pas de pain d'épices

Ici c'est l'hospice



S'égrène un chapelet de rêves

Dans ta soupe à boire sans trêves

Les hideux amours aux oubliettes

Pour un bon steak dans une assiette



Que nenni !

Tu restes ici !

Les passants ont de l'argent

La vieille ne compte pour autant


Alors au fond de ton lit la nuit

Quand toutes tes envies s'oublient

Il n'y a que la mort aux pâles vertèbres

qui chante pour toi sa ronde funèbre



Et dans les bras de ce nouvel amant

qu'emballe ton corps au bois fièrement

Tu entames la valse d'un temps décomposé

Au rythme sans pitié.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ledivinparadoxe - dans COUPS DE PLEURS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le divin paradoxe de Yaris
  • Le divin paradoxe de Yaris
  • : Les yeux dans les étoiles et en même temps l'univers est et n'est pas. N'oubliez jamais les deux pôles de la Vérité, l'Absolu et le Relatif. Méfiez-vous des demi-vérités...
  • Contact

Pages