Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 00:00

 

 

 

Les chaleurs partent et les froids arrivent sans jamais vouloir s'arrêter !

Mordant nos désirs brulants, soufflant sur les flambeaux joyeux de nos pères,

Crevant nos vêtements et nos provisions…

Sur les berges du fleuve, les herbes mortes comme autant de petits soldats de plomb couvrent la grève.

Le vent du nord est désolé.

La  plaine pleure de chagrin.

La mer s'est retirée, honteuse, laissant quelques âmes sans refuges.

Par un chemin sauvage, lui a réussi à gagner l'abri. Pour combien de temps ? Encore ?

Mon Dieu, quelle horreur ? Son visage comme un tablier de pierres…

Quoi, tu n'oses pas le regarder ?

 

N'oublie pas petit homme qu'en toute différence naît une ressemblance.

Un jour ici,

Un jour ailleurs,

Ta petite gueule bien rose pourrait bien rencontrer aussi un hiver nucléaire en promenade sur la terre.

 

 

.

.

.

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/enfants_malades.html

.

..

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ledivinparadoxe - dans COUPS DE PLEURS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le divin paradoxe de Yaris
  • Le divin paradoxe de Yaris
  • : Les yeux dans les étoiles et en même temps l'univers est et n'est pas. N'oubliez jamais les deux pôles de la Vérité, l'Absolu et le Relatif. Méfiez-vous des demi-vérités...
  • Contact

Pages