Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 16:49

http://idata.over-blog.com/1/20/05/58//coucher-soleil-huahine.jpg

 

 

Le ciel de bleu nuit déteignant sur l'azur et virant sur le pourpre auréole les montagnes de son diadème d'or.
Le soleil endormi se regarde dans la mer couronnée de nacre.

Puis dans un soupir de fatigue, il plonge dans ses draps de nuages couleur chantilly.
Sa mère, la lune vient alors l'embrasser de ses rayons froids.
Puis pour prendre sa place, elle attire la terre vers elle et l'entoure de son baiser de glace.

Le soleil refuse de s'endormir puis glisse dans le monde inaccessible des rêves.
Les étoiles accourent et remontent sa couverture immaculée sur lui qui l'avait repoussé dans sa dernière bataille contre le sommeil.

Il dort d'une traite jusqu'à son réveil puis s'étire, s'allume et illumine doucement la terre, obligeant sa mère à rentrer dans son royaume d'obscurité où elle règne en maîtresse incontestée.

Le soleil reprend alors ses droits et englobe la terre de sa caresse brûlante et flamboie de mille feux sans discontinué.

 

Lise (2011)

Repost 0
Published by ledivinparadoxe - dans LES POEMES D'ENFANTS
commenter cet article
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 10:06

L'eau sur toi glisse,

Comme une caresse sur ta peau lisse,

Marionnette de cette onde opale,

Où tu danses tel une poupée de cristal.

 

Ton seul désir est ta liberté,

Celle de chanter, tourner, valser;

Mais tout cela t'est arraché;

Kidnappé, enlevé, capturé,

 

Enfermé, emprisonné, séquestré,

Tu quittes la douceur de l'Océan

Pour la banquise du néant.

 

Je te regarde par cette paroi de verre,

Dans ce monde où tu te perds,

Ton regard est vide, tes chants des plaintes,

Ta valse, celle de la solitude et de la crainte.

 

Pour toi, je ne peux rien, malheureusement,

A part te regarder tristement,

Attendre la délivrance en souffrant;

Ton dernier soupir, Pantin D'argent.

 

Estelle (2012)

http://choupie33.c.h.pic.centerblog.net/hxs38zoc.jpg

Repost 0
Published by ledivinparadoxe - dans LES POEMES D'ENFANTS
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 17:32

 

 

 

 

Tata
Juste après ton départ j 'ai écrit un poème :

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQLjJRIebj65gQ78TzOd1Q7tMa1LogAuMVeum4rMtCXRLIti95E


Étoiles...

 


Murmure courant sur l'eau,


Brume ouvrant un passage sur les étoiles,


Sables tourbillonnant près de la mer,


Nuages ornant un miroir couleur azur,


Fruit rouges comme le sang sur une peau diaphane,


Larmes roulant comme des perles sur la nature,


Cendres s 'envolant puis formant une écharpe grise...


Cela forme une question que je ne puis trouver, je sais seulement la réponse,une réponse que je comprends,qui m 'appartient...Une réponse pour moi,une réponse moi:

 


                                                    RÊVES ÉTOILÉS

Lise

 

 

 

P-S: Ce sont des mots que je trouve beaux. C'est sorti tout seul!

 

Repost 0
Published by ledivinparadoxe - dans LES POEMES D'ENFANTS
commenter cet article

Présentation

  • : Le divin paradoxe de Yaris
  • Le divin paradoxe de Yaris
  • : Les yeux dans les étoiles et en même temps l'univers est et n'est pas. N'oubliez jamais les deux pôles de la Vérité, l'Absolu et le Relatif. Méfiez-vous des demi-vérités...
  • Contact

Pages